Omar Ait Mokhtar
Omar Ait Mokhtar

Le président du Mouvement Citoyen Algérien de France (MCAF), Omar Ait Mokhtar s’est porté candidat aux Elections Présidentielle du 4 juillet, sans briguer un mandat de 5 ans.

A travers une déclaration, diffusée ce mardi 14 Mai, Omar Ait Mokhtar a proposé, si toutefois élu, de faire un mandat de transition d’une année, lequel organisera des élections présidentielles anticipées en avril 2020.

La déclaration de candidature de Omar AIT MOKHTAR pour l’élection présidentielle du 4 juillet 2019

Je suis né le 16 juillet 1962 à Imzizou Commune de Freha Wilaya de Tizi-Ouzou. Je suis coordinateur du Mouvement Citoyen Algérien de France (MCAF) et directeur de la rédaction du magazine Ass Ni. Marié, j’ai 3 enfants.

Chers compatriotes,

Après réflexion J’ai décidé de me porter candidat à l’élection présidentielle du 4 juillet 2019.

Notre pays vit une des périodes les plus douteuses de son histoire et sans cette élection, ça sera le vide constitutionnel qui projetterait notre pays dans l’inconnu et l’incertain.

Je suis comme la majorité du peuple algérien a vouloir le changement du système de gouvernance et bâtir un pays de droits où il y aurait qu’une seule et unique catégorie d’algériens, tous égaux devant les droits et les devoirs.

L’élection d’un président est l’unique issue à la sortie de la crise que nous vivons ; qui permettra le départ de Bensalah et le gouvernement Bedoui dès le 5 juillet, une des revendications les plus répondue du peuple algérien.

L’élection d’un président le 4 juillet préservera notre armée nationale populaire qui ne s’occuperait que de ses prorogatives constitutionnelles, alors que paradoxalement certaines voix s’élèvent pour l’impliquer dans la politique et d’autre du contraire.

Si je suis élu président de la république le 4 juillet, je répondrai à favorablement à toutes les revendications demandes du peuple :

1-      Je ferai de mon mandat une période de transition démocratique (juillet 2019 à avril 2020).  Une élection présidentielle prématurée sera organisée le mois avril 2020 après la mise en place d’une commission indépendante organisatrice des élections.

2-      Un gouvernement d’union nationale de compétences.

3-       Dissolution   l’assemblée nationale pour élire une constituante.

Je me porte candidat parce que je crois en mon pays, nous avons les moyens et une jeunesse pour le transformer.

Si nous sommes unis, nous pouvons relever tous les défis et réaliser les aspirations de nos valeureux martyrs, bâtir un pays fort, moderne et républicain où chacun de nous vivrait son bonheur.

Chères sœurs, chers frères,

Du fond du cœur, je vous saluts et je vous demande de croire en ma détermination et ma sincérité.

Vive l’Algérie et gloire à nos martyrs.

16 Commentaires

  1. Une autre ruse de Gaid Salah. Mais on nous peend vraiment pour des cons maisxqui parle d’elwctions le 4 juillet ????

    • A supposer que ce soit vraiment une RUSE que proposes tu pour sortir de la crise Marre que tous ceux qui ont le courage de proposer quelque chose on les taxe de tous les noms Nous peuple Algérien attendons des propositions réelle Réalistes et surtout réalisable De toute évidence même si je ne suis pas d’accord avec lui je le soutien Il propose du concret Pas seulement du Négatif

  2. Avez-vous saisi les autorités française pour leur demander la permission, comme vous l’avez fait dans votre lettre de dénonciation d’un journaliste compatriote que je ne défend pas en tant que journaliste mais denonce ce geste degueulasse de votre lettre !!!

  3. Bonne initiative pour débloquer la situation en raison du temps perdu ,de l’échéance qui arrive et surtout de la situation de péril en vue,mais il aura fort à faire avec un peuple qui soupçonne le système de se régénérer sur son dos et de lui voler ses acquis……Les champions de la fraude sont toujours là et dans ce cas pas la peine de jouer dans leur cour.

  4. Je vous dis juste que vous n avez pas honte d essayer de profiter de la situation on a dit pas de vote le 4 juillet

    • Au moins il a le courage de proposer du concret Quand à ceux qui propose le chaos le néant n’ont qu’un seul but mener le pays vers la guerre civile

    • Alors que se passera-t-il LA GUERRE CIVILE ??? telle que préparée et fomentée par les islamistes depuis 1999 leur première défaite La revanche des terroristes sera terrible

  5. BHL. LE SIONISTE l’ a envoyer en mission pour se procurer du pouvoir j’ suis je reste c comme si au pays y’a pas des. Jeunes capable de gérer la situation c’ est toujours les mêmes qui cherchent a s’ approprié le pour il faut très vigilant

  6. Je n’ais jamais été d’accord avec Omar Ait Mokhtar(Quand il organisait des manif contre Air Algérie) Mais aujourd’hui je le soutiens dans cette démarche courageuse .J’espère qu’il aura la force d’aller jusqu’au bout BON COURAGE et excellente campagne

  7. . Azul..
    Monsieur je pense que se proposer ou se faire proposer, deux choses différentes, l’Algérie a besoin d’une personne forte, neutre et vraiment capable….
    Donc Cher Monsieur, merci de ne pas confondre gérer un mouvement et gérer le sors de toute une nation.
    Donc Yetnahaw Ga3.
    Gloire à nos martyrs

  8. Réponse à monsieur Omar Ait Mokhtar candidat l’élection présidentielle (hypothétique) du 4 juillet 2019

    Votre candidature peut-être soit du courage, soit de l’inconscience, dont vous savez que le peuple algérien, rejette les élections du 4 juillet.
    Vous vous portez candidat à une élection présidentielle, mais vous devez le savoir, qu’il faut réunir deux conditions essentielles pour la réussite de cette élection :
    La première condition, est l’élection du conseil constitutionnel, fort, autonome, car c’est ce conseil qui doit valider ou non les candidatures (donc votre candidature).
    La deuxième condition, pour la réussite et la transparence des élections : la nomination de la haute surveillance des élections.

    Monsieur,
    Faire fi de ces deux conditions sine-qua non et impardonnable, pour une personne qui veut se présenter aux élections présidentielles.
    Comment les réussir en transparence ou en opacité.
    Autre chose et vous dites : « Je ferais de mon mandat une période de transition démocratique (juillet 2019 à avril 2020). Une élection présidentielle prématurée sera organisée le mois avril 2020 après la mise en place d’une commission indépendante organisatrice des élections. »

    1 – vous ferez de votre mandat (le mandat c’est 5 ans), dont vous donner la durée (1 année) une transition démocratique ?
    Je crois que vous, vous égarez, car vous allez vous mettre en non-conformité avec la constitution et je pense par cet écrit vous voulez tromper le peuple.
    Donc on vote pour vous pour 5 ans et vous vous allez démissionner au bout d’une année
    Le mensonge est trop gros, peut-être vous dites la vérité, mais les hommes politiques ne vivent que dans le mensonge et par le mensonge.

    2 – vous dites « Un gouvernement d’union nationale de compétences » ? C’est bien beau, les paroles sont réconfortantes, mais comment le choisir, quand on n’a pas les compétences.
    3 – vous dites encore « Dissolution l’assemblée nationale pour élire une constituante. », un autre gros mensonge ou « ignorance », car vous devez le savoir, qu’après élection présidentielle, il faut bien élire une assemblée nationale.
    Pour un futur candidat à la présidentielle, vous me décevez, dommage je ne pourrais vous donner ma voix, ni celle de mes amis et amies, ni celle de mes étudiants, ni celle de mes équipes, ni ceux et celles qui me demanderont mon avis (avec 120 millions de lecteurs, surement j’aurais 3 ou 4 millions d’algériens qui m’écouteront).
    Bonne continuation dans la tromperie

    Pr. Salim Djelouat
    Expert international « certifié »
    Auteur et chercheur

  9. Dommage, dommage, notre pays a un potentiel énorme humain surtout et surtout dans le monde avec des niveaux intellectuels et un savoir que les régimes d’avant avait poussé à la fuite, à la sortie et ce depuis l’indépendance truquée, falsifiée, usurpée. L’Algérie est comme une charte qui mange ses enfants qui n’ont pas de force. L’indépendance usurpé depuis Oujda sans fois ni loi. Aujourd’hui, le grand jour que le peuple dans sa majorité par comme une seule voix réclame le changement par la 2eme république. Une Algérie unie aux 4 coins de son territoire. Alors pourquoi l’hésitation, oui il y a encore laa mauvaise semence, la mauvaise grainé que les régimes ont engendré. Au peuple frère, que Dieu tout puissant vous assiste et préservé votre unité. Que la lumière jallisse et vous donne cette république dont nous rêvons, dont nous, nos ancêtres et parents, martyres ont rêvé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here