Home » Covid-19 Algérie: Bilan du 12 avril.

Covid-19 Algérie: Bilan du 12 avril.

Le bilan des cas confirmés du Coronavirus (Covid-19) s’approche de la barre des 2000 cas après avoir enregistré 89 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures.

Selon le dernier bilan communiqué, ce dimanche, le 12 avril, par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Djamel Fourar, l’Algérie a enregistré 89 nouveaux cas confirmés de Corona Virus durant les dernières 24 heures, portant leur nombre total à 1914, alors que le nombre de décès s’élève à 12 recensés durant les dernières 72 heures à travers 7 wilayas, portant leur nombre.

Selon le professeur Reda Mahiaoui et le professeur Salim Nafti, le nombre de cas infectés par le virus n’a pas encore atteint son paroxysme.

En effet, selon les données analytiques traitées par le comité, Covid-19 devra atteindre son pic au cours de la 3e semaine du mois d’avril. Au plus tard le 20 avril, a précisé  le professeur Mahiaoui.

 Le Pr Nafti a estimé que « Tant que le nombre de sujets contaminés et le nombre de décès augmentent, le pic n’est pas atteint », précisant que « le drame de cette pathologie est qu’elle soit nouvelle et donc pas encore maîtrisée. Les experts apprennent un peu plus sur le virus tous les jours ».

Répondant à une question sur le taux de mortalité élevé qu’enregistre l’Algérie, le Pr Nafti a évalué que « les décès sont dus à un retard de diagnostic ou à des malades qui arrivent trop tard à l’hôpital, c’est-à-dire quand il n’est plus possible de traiter. » « On peut donner une valeur aux statistiques quand elles se rapprochent de la réalité et quand elles sont fondées sur des paramètres scientifiques », a-t-il ajouté.

Concernant les mesures de confinement décidées par le gouvernement, le professeur a précisé que le confinement total est la seule solution qui induira des résultats probants. « Tant que l’on continue à faire dans la demi-mesure et tant que les moyens de protection ne sont pas appliqués, le virus aura encore de beaux jours en Algérie. à mon avis, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles », a-t-il expliqué.

Pour Pr Nafti, il faut mettre tous les moyens à contribution. À ce titre, toutes les aides et tous les dons sont les bienvenus. Il faut absolument axer sur les dispositifs de protection, essentiellement les masques.

« Le pic de l’épidémie n’arrivera rapidement que si on isole les sources d’infection et si on traite largement », a-t-il souligné.

Sending
User Review
0 (0 votes)