Jean-Yves Le Drian

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a réagi aujourd’hui, au discours du Roi marocain, Mohamed VI sur l’Algérie.

Le ministre français a répondu à une question d’un journaliste de l’AFP qui lui demandait sa réaction  suite à l’appel de Mohamed VI à la mise en place d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation avec l’Algérie sur la question du Sahara occidental.

La question était sous cette forme : Le Roi du Maroc a appelé à la mise en place d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation avec l’Algérie sur la question du Sahara occidental. Avez-vous une réaction ?

Jean-Yves Le Drian  a rappelé les déclarations  que le Président de la République emmanuel macron lors de sa visite d’État à Tunis, le 1er février 2018 : « le Maghreb ne pourra réussir s’il reste cloisonné, si la route d’Est en Ouest n’existe plus. Je sais tous les différends qu’il y a, je sais toutes les raisons qu’il y a de ne pas être d’accord, mais je sais aussi tout ce que l’unité du Maghreb peut emporter ».

Ainsi il a indiqué  que  la France a pris connaissance avec un grand intérêt de la proposition faite par le Roi du Maroc d’un renouvellement du dialogue avec l’Algérie, a-t-il ajouté.

en précisant que La France a toujours appelé de ses vœux le renforcement des liens entre le Maroc et l’Algérie, qui sont des partenaires majeurs auxquels nous unissent des liens d’une densité exceptionnelle, a précisé le ministre français des Affaires étrangères.

Sur le dossier du Sahara occidental, la France réitère son soutien aux efforts de médiation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies et se félicite de la perspective d’un tour de table préliminaire à Genève en décembre prochain, a-t-il conclut.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here