Home » Indice de liberté économique : l’Algérie parmi les derniers

Indice de liberté économique : l’Algérie parmi les derniers

The Heritage Foundation

L’Indice de liberté économique 2021 vient d’être publié par The Heritage Foundation, un think tank américain. L’Indice mesure la liberté économique dans 180 pays dans le monde, dont 51 pays africains.

L’Algérie s’est vu attribuer une mauvaise note figurant au bas du classement — 47e place à l’échelle africaine et 162e au rang mondial, avec un score indiciel de 49,7. Douze facteurs quantitatifs regroupés en quatre grandes catégories ont été pris en compte dans l’élaboration de cet index.

Les économies étudiées ont été classées en 5 catégories, en partant de la « plus libre » (avec un score entre 80 et 100), suivie d’ « essentiellement libre » (70-79,9), puis « modérément libre » (60-9,9), « essentiellement non libre » (50-59,9) et enfin « réprimé » (0-49,9).

C’est dans cette dernière catégorie que l’économie algérienne a été classée avec (49,7), et se positionne entre le Burundi (161ème) et la Corée du Nord (178ème) (dernière du classement).

Il s’agit notamment de la liberté du commerce, la liberté monétaire, la liberté d’investir, la liberté financière, les droits de propriété, la liberté du travail, l’efficacité judiciaire et réglementaire, etc. Le pays présente ainsi des carences sur ces questions. Mais cela n’est pas inéluctable. Il peut y remédier et monter dans le classement mondial. Pour ce faire, l’Algérie doit agir sur plusieurs fronts. 

Elle se doit de trouver, par exemple, des mécanismes financiers flexibles, en dehors des canaux de financement classiques (banques). Cela devrait permettre aux entreprises publiques ou privées une plus ample liberté financière, afin d’investir dans des créneaux générant des emplois et de la richesse.

Le pays est également appelé à établir une législation claire, stable et transparente, y compris dans le secteur bancaire où il est particulièrement nécessaire de respecter des principes comptables, internationalement reconnus, et à mettre en place un système judiciaire efficace, y compris des mesures sévères de lutte contre toute forme de corruption.    

Sending
User Review
5 (7 votes)