Abdellah Ben Naoum
Abdellah Ben Naoum

Apres fekhar kamel eddine, c’est le tour du blogueur Abdellah Ben Naoum, qui risque lui aussi de mourir en prison, suite à une grève qui dure depuis 81 jours, où son état de santé a détérioré gravement.

L’avocat du blogueur, le Me Abdelghani Badi a indiqué dans une publication Facebook que Ben Naoum a quasiment fondu et que sa masse corporelle a substantiellement été réduite du fait de la grève de la faim. Malgré cela le blogueur insiste pour continuer son combat.

Abdellah Ben Naoum a écopé d’une peine de trois ans de prison en 2018 pour une publication Facebook dans lequel il avait critiqué la façon avec laquelle est géré le dossier des victimes du terrorisme. Il a été accusé d’« atteinte au président de la République » et « d’instrumentalisation de faits relatifs à la décennie noire dans le but d’affaiblir l’État ».  

بعد زيارة السجين السياسي عبد الله بن نعوم بسجن سيدي بلعباس والمضرب عن الطعام منذ 81 يوم ،مازال يصر على المضي قدما في…

Posted by ‎عبد الغني بادي‎ on Thursday, May 30, 2019

1 COMMENTAIRE

  1. —Un Etat dictatorial ne peut pas ne pas s’accommoder d’enfanter des « criminels » , des Faussaires, des imposteurs, des traîtres, des nervis, des défroqués , des caniches funambules, des prédateurs, des incompétents, des sbires des eunuques et des sujets de sa majesté……
    —Enfin tout ce qui dégage comme odeur moralement « nauséeuse », a l’inverse de la societe civile non acquise au systeme , loin de toute allégeance !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here