RASD
Sahara occidentale

L’Algérie et la Mauritanie ont accepté l’invitation de l’émissaire Horst Kohler, pour participer à la première série de négociations sur l’avenir du Sahara occidental, entre le Front Polisario et le Maroc, prévues à Genève les 5 et 6 décembre, a annoncé mardi 16 octobre à New York, le représentant permanent de l’Algérie à l’ONU, l’ambassadeur Sabri Boukadoum, selon l’Organisation des Nations unies..

“L’Algérie, en tant que pays voisin et observateur officiel du processus de paix, a répondu immédiatement et de façon positive à l’invitation du président Kohler à une table ronde à Genève les 5 et 6 décembre”, a déclaré l’ambassadeur Boukadoum lors de son intervention à la quatrième commission de l’ONU, chargée de la décolonisation.

L’Algérie et la Mauritanie avaient jusqu’au 20 octobre pour répondre à l’invitation envoyée fin septembre par l’émissaire onusien, Horst Köhler, aux ministres des Affaires étrangères. Le Maroc et le Front Polisario avaient répondu par l’affirmative début octobre.

Lors du point de presse quotidien, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, avait rappelé que les quatre parties invitées « à la table des négociations » devaient venir « de bonne foi et sans pré-conditions ».

Dans son invitation,  Horst Köhler  a évoqué « une table ronde » non pas des « négociations », ou l’ordre du jour n’est pas détaillé et l’émissaire demande aux destinataires de lui soumettre des propositions à cet égard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here